Comparateur d'assurance

Comparez gratuitement les assurances !

  1. Accueil
  2. Assurances
  3. Actualités
  4. Accidents : les Français de plus en plus prudents sur les routes

Accidents : les Français de plus en plus prudents sur les routes

Rédigé par Empruntis le 22/01/2014

Accidents : les Français de plus en plus prudents sur les routes

Il n’y a jamais eu aussi peu de morts sur les routes françaises depuis 1948 et les premières statistiques sur le sujet. D’après les chiffres du ministère de l’Intérieur, 3 250 personnes ont ainsi perdu la vie en 2013, soit 409 de moins qu’en 2012.

Si « le bilan de l’année est encourageant. Il ne peut être satisfaisant » a nuancé lundi en conférence de presse le ministre de l’Intérieur Manuel Valls.



Les motocyclistes et les jeunes, premiers concernés

D’année en année, les jeunes de 18 à 24 ans et les motocyclistes restent les premières victimes de la route. S’ils ont été encore nombreux cette année à perdre la vie en conduisant, leur mortalité a tout de même reculé respectivement de 10% et 3%.

La vitesse et l’alcool comme principaux facteurs

La vitesse est la première cause de mortalité sur la route : en 2013, elle a encore été responsable d’un accident mortel sur quatre. L’alcool est quant à lui, le deuxième principal facteur en ayant été impliqué l’an dernier dans 20% des cas.

A propos de l’alcool au volant, le ministre de l’Intérieur a constaté que « le risque d’être impliqué dans un accident corporel grave est multiplié par 8,5 pour les conducteurs ayant un taux d’alcool au-dessus du taux légal […] et par 14 s’il est additionné à la consommation de stupéfiants ».

Comment mieux faire ?

Rappelant son objectif de moins de 2000 morts par an d’ici 2020, le ministre de l’Intérieur a annoncé plusieurs mesures allant dans ce sens.  Parmi elles : faciliter l’accès à l’examen du permis de conduire. « Aujourd’hui, le délai moyen d’attente entre deux présentations à l’examen pratique est de 100 jours; c’est inacceptable. Nous sommes arrivés à un tel point que certains n’hésitent plus à braver la loi en prenant le volant sans permis », a-t-il déploré. Vingt-cinq inspecteurs de permis de conduire devraient ainsi être recrutés et une enveloppe de 60 000 examens supplémentaires sera octroyée.

Sur les dispositifs de contrôle, Manuel Valls a précisé qu’il n’y aurait pas de nouveaux radars fixes. « Il ne s’agit pas de multiplier le nombre de radars à l’infini, on peut même dire qu’avec près de 4 100 équipements installés aujourd’hui et une centaine de plus en 2014, nous sommes arrivés à maturité du déploiement ».

Le ministre a tout de même fini son discours sur une note positive rappelant qu' « en quarante ans, la mortalité routière a été divisée par quatre ». 



Sur le même sujet :

Loi Hamon : changez d'assurance à tout moment !
Auto- moto : les idées des Français pour réduire les accidents
Assurance auto : un britannique reçoit un devis à 1 400 000€

 

 

 

 

Trouvez la meilleure assurance en quelques clics.

Autres actualités

Pour vous aider