Votre assurance de prêt moins chère

jusqu'à -65% sur votre assurance de prêt(2)
  1. Accueil
  2. Assurance prêt immobilier
  3. Risque medical
  4. Facteurs surprime assurance pret immobilier

Assurance emprunteur : les quatre facteurs de surprimes

L'essentiel en quelques mots

Au moment de souscrire une assurance emprunteur, votre état de santé est analysé. Pour déterminer le prix de votre assurance, l’organisme vous fournit un questionnaire de santé auquel vous devez répondre de manière précise et sincère. Si votre état de santé est jugé risqué, une ou plusieurs garanties de l’assurance peuvent être refusées si vous présentez un risque aggravé. A minima, le prix peut par ailleurs être majoré par une surprime pour couvrir le risque. Démonstration avec 4 situations de santé qui peuvent conduire à une surprime de votre assurance emprunteur.

Facteurs surprime assurance pret immobilier
Assurance emprunteur : les quatre facteurs de surprimes

Que faut-il savoir sur la surprime en assurance de prêt immobilier ?

La surprime d’assurance de prêt immobilier est un supplément qui est ajouté à la cotisation d’assurance de base par l’organisme assureur lorsqu’il estime que l’emprunteur présente un risque accru. Dans ce cas, la surprime a pour but de racheter l’exclusion de garantie. Elle permet ainsi d’étendre la couverture de votre assurance emprunteur à des risques non pris en charge par l’assurance emprunteur.

Vous l’aurez compris, plus le profil de l’emprunteur est risqué, plus il a de chances de se voir appliquer une surprime. Cette dernière est définie en pourcentage calculé sur la prime de base. Exemple, si vous êtes fumeur, l’assurance peut appliquer 10 % de surprime sur la garantie décès.

A noter que la surprime peut concerner une ou plusieurs garanties de l’assurance emprunteur.

Quels sont les facteurs entraînant une surprime de l’assurance emprunteur ?

Plusieurs raisons peuvent pousser l’assureur à appliquer une surprime. Voici les situations que les organismes observent avec attention avant de fixer le tarif de l’assurance de prêt et éventuellement appliquer une surprime :

 1. Être fumeur

Vous fumez ? Une surprime sera appliquée sur votre assurance de prêt. En effet, le tabagisme représente un risque aggravé car cela augmente les risques de maladies. Pour être considéré comme non-fumeur, il ne faut pas avoir fumé pendant 24 mois. Que vous fumiez peu ou beaucoup de cigarettes ne changera pas le risque selon l’assureur. Soyez honnête lors de votre déclaration, la loi vous y oblige et en cas de sinistre lié à votre tabagisme, l’assureur pourra annuler le contrat de manière unilatérale.

 2. Être en surpoids

Cela sera défini par votre Indice de Masse Corporelle (IMC). Plus il sera éloigné de ce que la médecine considère comme un corps en bonne santé, plus la surprime sera élevée. Dans le cas où le surpoids entraîne un refus pur et simple de l’assurance de prêt, vous pouvez contacter des organismes spécialisés qui assurent les personnes même en cas de poids très élevé par rapport à la norme.

 3. Souffrir d’une affection particulière

Les maladies chroniques, les affections de longue durée et certaines pathologies spécifiques sont considérées comme des risques aggravés justifiant une surprime pour l’assurance prêt immobilier. Chaque cas est un cas particulier, vous en saurez plus après avoir rempli un questionnaire médical. Si la situation ne s’avère pas être à votre avantage, vous pouvez faire appel à une délégation d’assurance de prêt et ainsi faire fonctionner la concurrence.

 4. Présenter des antécédents médicaux ou chirurgicaux

Dans le cas d’antécédents familiaux, d’actes chirurgicaux importants ou répétés et de maladies graves, votre assureur doit en être informé. Chaque organisme appliquera une majoration selon ses propres grilles tarifaires. Toutefois, vous pouvez bénéficier du droit à l’oubli. Si vous avez déclaré un cancer avant 18 ans sans rechute depuis 5 ans ou si vous avez déclaré un cancer après 18 ans sans rechute pendant 10 ans, alors vous n’êtes pas obligé de le signaler.

 

🧐

Bon à savoir

La loi Lemoine, votée à l’unanimité le 17 février 2022 raccourcit le délai du droit à l’oubli à 5 ans et l’élargit à l’hépatite C. Ce changement sera effectif pour les nouveaux contrats d’assurance à partir du 1er juin 2022 et à partir du 1er septembre 2022 pour les anciens. Il permet ainsi un accès plus juste, plus simple et plus transparent au marché de l’assurance emprunteur.

Hormis les risques de santé, d’autres risques peuvent entraîner l’application d’une surprime notamment :

💡

Le bon conseil d'Empruntis

Quel que soit votre risque aggravé, qu'il soit lié à votre santé, à la pratique d'un sport dangereux ou à l'exercice d'un métier à risques, il est conseillé de comparer les offres d'assurance pour trouver celle qui est la plus adaptée à votre situation. Pour y arriver et augmenter vos chances de trouver l'offre la moins chère et qui propose les meilleures garanties, faites appel à un professionnel de l'assurance emprunteur. Votre courtier saura vous dénicher une offre sur mesure au meilleur prix !

Trouvez la meilleure assurance de prêt

Assurer son prêt immobilier avec un risque médical

Chatbot
Besoin d'aide ?

Besoin d'une assurance de prêt au meilleur tarif ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h,
le samedi de 10h à 18h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.