Assurance pret immobilier

Comparaison facile et sans engagement

  1. Accueil
  2. Assurance pret immobilier
  3. FAQ
  4. Refus assurance pret immobilier

Que faire en cas de refus d'assurance de prêt immobilier ?

S'il est, en pratique, obligatoire de souscrire une assurance dans le cadre d'une demande de prêt immobilier, les assureurs ne sont jamais obligés d'accepter de couvrir un emprunt. Parmi les raisons les plus courantes motivant un refus d'assurance prêt immobilier figurent notamment :

Pour autant, il est tout à fait possible qu'un assureur accepte de couvrir votre prêt alors que l'assurance groupe de la banque a refusé la couverture. Le marché de l'assurance prêt iimmobilier est en effet particulièrement large et chaque organisme applique ses propres critères d'acceptation des dossiers. Certains sont d'ailleurs spécialisés dans la couverture des emprunteurs « à risque ».

En cas de refus d'assurance de prêt, par exemple pour un motif touchant à la santé de l'emprunteur, ne pas hésiter à faire jouer la concurrence. Ce qui revient à profiter du principe de la délégation d'assurance prêt immobilier pour trouver le partenaire ad hoc. Dans ce cadre, il est fortement conseillé de recourir aux services d'un courtier en assurance crédit spécialisé tel qu'Empruntis. Celui-ci, de par son réseau, pourra identifier les meilleures solutions selon les besoins et le profil de l'emprunteur.

Deuxième possibilité pour trouver une assurance de prêt en cas de refus d'un organisme : faire jouer la convention AERAS (S'assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé). Ce dispositif, spécialement adapté aux personnes souffrant de risques aggravés de santé, est mis en place par les acteurs de la banque et de l'assurance. Il s'impose donc à tous les organismes d'assurance de prêt immobilier. 20 % des demandes aboutissent dans le cadre d'une demande de couverture par le biais de l'AERAS, valable pour les prêts de moins de 320 000 ? et ouverts aux emprunteurs âgés de moins de 71 ans en fin de prêt.

Il est à noter que tout emprunteur bénéficie du droit à l'oubli, qui permet de ne pas déclarer certains cancers. Ainsi, il est possible de ne pas déclarer un cancer ancien (sauf en cas de traitement toujours en cours), dans la mesure où :

Enfin, si les solutions précitées ne portent pas leurs fruits, sachez que d'autres solutions alternatives à l'assurance prêt immobilier existent en cas de refus d'assurance de prêt. Il reste possible de :

Trouvez la meilleure assurance de prêt