Assurance pret immobilier

Comparaison gratuite et sans engagement

  1. Accueil
  2. Assurance pret immobilier
  3. Actualités
  4. TAEA : le vrai indicateur du coût de l’assurance emprunteur

TAEA : le vrai indicateur du coût de l’assurance emprunteur

TAEA : le vrai indicateur du coût de l’assurance emprunteur

Rédigé par Empruntis le 09/12/2019

Dans la recherche du financement d’un achat immobilier, elle est un peu dans l’angle mort du crédit. L’assurance de prêt représente pourtant un coût loin d’être négligeable, encore moins avec la baisse des taux du prêt immobilier. Et pourtant, beaucoup d’acquéreurs connaissent le TAEG mais ignorent le TAEA. C’est un tort !

 Une vision plus complète du coût de l’assurance

Le taux ne dit pas tout. Le taux d’un crédit immobilier par exemple n’indique pas les frais qui font monter la facture et donc le coût total du prêt. Raison pour laquelle les établissements prêteurs sont contraints d’indiquer le taux annuel effectif global (le TAEG, ancien TEG), qui réintègre ces frais et les ramène à la durée de l’emprunt pour donner une base de comparaison objective entre les différentes offres. Eh bien en matière d’assurance de prêt, c’est pareil !

 L’assurance peut représenter 30% du coût d’un emprunt

On parle ici de taux annuel effectif de l’assurance. Depuis la loi Hamon de 2014, la communication autour de l’assurance crédit ne peut plus faire l’économie de cet indicateur particulièrement utile pour faire jouer la concurrence entre contrat et délégation d’assurance. L’enjeu est important, car les taux historiquement bas du crédit immobilier ont mécaniquement fait monter le poids de l’assurance de prêt, qui peut représenter le tiers du coût total du financement d’un bien ! Mais il faut parfois bien le chercher, car le TAEA est forcément moins "attractif" sur le papier que le taux nominal...

 La formule de calcul du TAEA

Il existe une formule de calcul très officielle du TAEA, inscrite noir sur blanc dans un décret du 14 octobre 2014 : c’est le TAEG avec assurance – le TAEG hors assurance. Outre le taux qui en résulte, le TAEA doit s’accompagner d’autres données à prendre en compte lorsqu’on compare plusieurs offres : le coût total de l’assurance de prêt, son coût mensuel et annuel ainsi que le détail des garanties. Ainsi, lorsque le taux nominal de l’assurance est affiché à 0,36%, il peut ressortir à 0,66% en TAEA, ce qui ne représente plus le même coût ! Les frais ont leur importance, ce qui doit inciter les emprunteurs à étudier les offres des assureurs, et à faire jouer la concurrence entre établissements. C’est ce que permet la loi Lagarde depuis 2010 en autorisant la délégation d’assurance, la loi Hamon de 2014 en facilitant la mobilité vers un assureur. externe au cours de la première année du crédit, et la loi Bourquin qui permet de changer d'assurance de prêt à chaque date anniversaire de la signature du prêt ou du contrai d'assurance du prêt.

Trouvez la meilleure assurance de prêt, c'est facile et gratuit !

Autres actualités