Assurance pret immobilier

Comparaison facile et sans engagement

  1. Accueil
  2. Assurance pret immobilier
  3. Actualités
  4. Passage à la retraite : vérifiez vos garanties d’assurance de prêt immobilier

Passage à la retraite : vérifiez vos garanties d’assurance de prêt immobilier

Passage à la retraite : vérifiez vos garanties d’assurance de prêt immobilier

Rédigé par Empruntis le 30/03/2021

Un départ en retraite est synonyme d’une baisse des revenus. Si l’on a emprunté après 40 ans et plus encore après 50 ans pour acquérir son logement, le crédit immobilier sera encore en cours de remboursement au moment de la cessation d’activité. Il est donc opportun de revoir les garanties de son assurance de prêt à cette échéance pour diminuer le montant de ses cotisations. 

Des contrats parfois adaptés à la situation

Certaines banques anticipent la situation financière des futurs retraités. Les mensualités sont ainsi plus élevées lorsque l’emprunteur ou les co-emprunteurs sont toujours en activité de manière à pouvoir les diminuer ensuite. Quoi qu’il en soit, certaines garanties de l’assurance de prêt deviennent obsolètes du fait de l’arrêt de l’activité professionnelle. C’est le cas notamment de la garantie perte d’emploi. Si le contrat de prêt ne prévoit pas de résiliation automatique, il est conseillé de la résilier par courrier en recommandé avec accusé de réception. Attention, la garantie perte d’emploi fait parfois l’objet d’un contrat différent. Il sera donc prudent d’y jeter un œil. L’assuré peut même bénéficier d’un bonus sous la forme d’un remboursement de prime s’il n’y a jamais eu recours. 

L’étude des différentes clauses : une étape importante

Il en est de même pour les garanties IPT (Invalidité permanente totale) et l’ITT (Incapacité temporaire totale ou Incapacité de travail). Là encore, certains contrats prévoient leur résiliation automatique au moment de la pré-retraite ou de la retraite, ce qui représente une économie non négligeable dans le coût du crédit. Toutefois, l’âge constitue un risque supplémentaire pour la banque. Elle peut donc refuser de résilier une garantie à défaut de pouvoir appliquer une surprime. Quand l’emprunteur souscrit une offre de prêt immobilier, il a donc intérêt à préférer des contrats d’assurance qui prévoient la résiliation automatique ou du moins la renégociation de certaines garanties. 

La délégation d’assurance : des garanties personnalisées

Au moment de revoir ses garanties et en l’absence de toute négociation possible, l’emprunteur a toujours le choix de recourir à la délégation d’assurance. La loi Lagarde l’autorise en effet à choisir librement son assureur. Par ailleurs, le contrat de groupe proposé par la banque ne prend pas en compte les risques spécifiques liés à l’âge. Et il couvre généralement les assurés jusqu’à l’âge de 70 ans en moyenne alors que d’autres assureurs protègent l’emprunteur jusqu’à 80. Les cotisations peuvent être plus intéressantes également avec un contrat individuel d’assurance emprunteur.

Trouvez la meilleure assurance de prêt

Autres actualités