Assurance pret immobilier

Comparaison gratuite et sans engagement

  1. Accueil
  2. Assurance pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immobilier : le marché se porte bien, selon les Notaires de France

Immobilier : le marché se porte bien, selon les Notaires de France

Rédigé par Empruntis le 26/07/2017

Immobilier : le marché se porte bien, selon les Notaires de France

C'est un record historique. 907 000 transactions ont été enregistrées sur les douze derniers mois, selon la dernière note de conjoncture des Notaires de France.

Ce qui représente une hausse de près de 10% par rapport au volume observé un an plus tôt (824 000 ventes à fin mai 2016). Et ces chiffres confirment "que les vendeurs ont la main sur le marché [...] qui tourne à toute vitesse", soulignent les Notaires. 

Pas de panique pour autant, et pas de bulle immobilière à l'horizon puisqu'il s'agit majoritairement d'achats pour se loger. Et il n'y a pas non plus de "pénurie de biens à vendre." Simplement, ils se vendent vite et, sans négociation, ce qui fait grimper les prix... Cependant, les Notaires parlent surtout d'un rattrapage pour le marché avec des ventes "non réalisées les années précédentes". 

Du côté des crédits immobiliers, l'activité "fulgurante" que nous avons connue depuis la baisse des taux de prêt a été "artificiellement grossie par les rachats d'anciens crédits aux taux moins favorables, dont le nombre redescend aujourd'hui faute de crédits à racheter". Preuve en est par les données communiquées par la Banque de France

Alors le marché connait un véritable regain, mais "il doit être relativisé" en raison de l'augmentation du parc immobilier (production de 1% par an). "Il faudrait atteindre 930 000 ventes pour avoir un marché aussi dynamique que les 837 000 transactions sur 12 mois" de mai 2006. Véritable record de "rotation du parc" qu'il est "possible d'atteindre ces prochains mois". Les notaires semblent donc optimistes pour la fin de l'année. 

Comment fonctionnent les frais de notaire ?

Petit rappel pour les "novices" de l'immobilier. Au moment d'un achat immobilier, vous devrez vous acquitter des frais d'acquisition, plus communément appelés les frais de notaire. Et il est essentiel de les inclure dans votre plan de financement immobilier. Ils s'ajoutent en effet au prix du bien et à la commission d'agence. Afin de faire le point sur votre capacité d'achat immobilier, calculez vos frais de notaire grâce à notre simulateur dédié. Ils représentent une somme importante.

Par exemple : pour l'achat d'un bien dans l'ancien dont le prix de vente est de 200 000 euros, les frais de notaire seront approximativement de 15 000 euros. "Les frais de notaire" ne sont pas à proprement parler la seule rémunération du professionnel, qui ne représente dans notre exemple "que" 2400 euros auxquels s'ajoutent les émoluments de formalités et de débours de 1300 euros environ.

Les droits de mutation et taxes représentent, eux, la partie la plus importante des frais de notaire. Dans ce cas précis plus de 11 000 euros. Preuve qu'il est judicieux de les calculer avant de se lancer et de faire une offre sur un bien... "hors budget". Notez que dans le neuf, ces frais seront réduits.

Assurance de prêt immobilier : un coût pour votre crédit

Un autre élément de votre financement immobilier doit attirer votre attention. Il s'agit de l'assurance de prêt. Celle-ci protège l'emprunteur et le prêteur en cas d'accident de la vie survenant pendant la durée du crédit (dans la limite des conditions du contrat).

Il est possible de choisir l'assurance de crédit proposée par la banque mais également de mettre sa proposition en concurrence avec une assurance individuelle. L'assurance emprunteur réprésente un montant important, qui s'ajoute aux intérêts, aux frais de notaire, aux frais bancaires... Et il est possible de réduire la note en comparant les offres. 

Trouvez la meilleure assurance de prêt, c'est facile!

Autres actualités