Assurance pret immobilier

Comparaison facile et sans engagement

  1. Accueil
  2. Assurance pret immobilier
  3. Actualités
  4. Assurance prêt immobilier : les contrats individuels représentent 15% du marché

Assurance prêt immobilier : les contrats individuels représentent 15% du marché

Assurance prêt immobilier : les contrats individuels représentent 15% du marché

Rédigé par Empruntis le 15/01/2020

La délégation d’assurance, bien qu'avantageuse, voit sa part de marché progresser année après année tout en demeurant minoritaire. On fait l’état des lieux des contrats individuels d’assurance emprunteur alors qu’on souffle leurs dix bougies cette année !

 La loi Lagarde a dix ans

En 2020, on célèbre les dix ans de l’ouverture à la concurrence en matière d’assurance de prêt ! C’est en effet la loi Lagarde de 2010 qui avait permis aux emprunteurs de choisir entre le contrat groupe de l’établissement prêteur et une assurance par délégation auprès d’un autre organisme. Une liberté renforcée en 2014 avec la loi Hamon, qui permet à un emprunteur ayant déjà souscrit une assurance de prêt immobilier d’en changer durant les douze premiers mois, puis en 2018 avec l’amendement Bourquin qui autorise la mobilité à chaque date anniversaire.

 Des handicaps sur la ligne de départ

Néanmoins, dans les faits, le contrat groupe demeure ultra majoritaire. En attendant les chiffres de 2019, L’Argus de l’assurance indique qu’en 2018, les contrats individuels par délégation d’assurance ne pesaient que pour 15%, contre 85% pour les contrats collectifs. On est loin du 50-50 et ce pour de multiples raisons. La force de l’habitude pour commencer ! Mais c’est surtout l’avantage incomparable pour l’établissement prêteur de pouvoir proposer directement son assurance de prêt à son client qui fait la différence. Alors que ce dernier doit faire la démarche d’aller voir d’autres organismes pour faire jouer la concurrence et bénéficier de conditions plus avantageuses. Cela demande en effet du temps et de l’investissement, alors que le délai réduit entre la signature du compromis et l’acte définitif incite les acquéreurs à aller "au plus simple"… et au plus vite.

 Mais des vrais avantages à l’arrivée

Et puis il y a des facteurs qui relèvent de l’irrationnel, comme la crainte de se mettre en porte-à-faux vis-à-vis de sa banque. Cette dernière ne peut pas en effet conditionner l’octroi d’un financement à la signature du contrat groupe, c’est une pratique – la vente liée – contraire à la loi qui expose l’établissement à une amende de 15 000€ en cas de signalement à la DGCCRF. Passer par un courtier en assurance de prêt permet d’éviter ce type d’écueils, d’accélérer et d’élargir la mise en concurrence. D’après L’Argus de l’assurance encore, les trois quarts des emprunteurs ont intérêt à déléguer leur assurance de prêt pour profiter de tarifs plus compétitifs !

Trouvez la meilleure assurance de prêt

Autres actualités