Assurance pret immobilier

Comparaison gratuite et sans engagement

  1. Accueil
  2. Assurance pret immobilier
  3. Actualités
  4. Assurance emprunteur : un élément qui peut peser dans un rachat de prêt

Assurance emprunteur : un élément qui peut peser dans un rachat de prêt

Rédigé par Empruntis le 26/06/2017

Assurance emprunteur : un élément qui peut peser dans un rachat de prêt

De nombreux emprunteurs ont déjà profité des seuils historiques des taux immobiliers pour faire racheter leurs prêts. Mais pour les retardataires, il est encore possible, malgré la remontée des taux d'intérêt, d'effectuer cette opération. Et le taux bancaire n'est pas le seul élément qui pèse dans la balance


Baisse des rachats de prêt immobilier

Après une ruée sur le rachat de crédit immobilier, la part de ces opérations est en baisse. Elles représentaient plus de 60% de la production des nouveaux crédits à l'habitat au mois de janvier 2017. Ce mouvement s'est en effet essoufflé depuis pour atteindre 49,6% en avril 2017, selon les dernières données de la Banque de France. Une des causes de ce phénomène, la remontée des taux de prêt immobilier.

Empruntis observe même que "les intentions de renégociations ont pratiquement été divisées par 2 au 1er semestre. Elle représentent 11% des intentionnistes en mai 2017, alors qu’elles en représentaient 22% en janvier 2017 "

Si vous n'avez pas encore fait racheter votre crédit, sachez qu'il est toujours possible d'obtenir un meilleur taux. Mais un autre élément doit être pris en compte : l'assurance de prêt immobilier. Celle-ci s'ajoute au coût du crédit. La banque exigera une assurance pour protéger l'emprunteur et les fonds prêtés. En cas de décès, d'invalidité, d'incapacité de travailler, l'assuré sera alors pris en charge dans la limite des conditions prévues dans le contrat (garanties de remboursement, quotité, exclusions, etc.). 

L'assurance de prêt déléguée : un moyen de réduire le coût ?

Lorsque vous faites racheter votre crédit immobilier, vous en souscrivez un autre. A ce moment là, vous devez changer d'assurance de prêt immobilier. Ce n'est pas le même principe que la renégociation de prêt immobilier, qui consiste à négocier avec son banquier un taux de marché. Ce dernier n'est pas tenu d'accepter une ristourne à l'emprunteur... Néanmoins, s'il l'accorde, vous n'aurez pas à souscrire une nouvelle assurance de prêt puisque seul le taux immobilier changera.

Pour réduire le coût du crédit, et de l'assurance emprunteur, il est possible de souscrire une assurance individuelle. Le taux d'assurance sera personnalisé. A l'inverse d'une assurance groupe qui fonctionne sur la mutualisation du risque. Mais tout dépend des conditions de prise en charge et du profil de l'emprunteur. 

Différence entre une assurance groupe et une assurance individuelle

Le montant de l'assurance s'ajoute à celui du crédit immobilier. Plus le taux de l'assurance sera élevé, plus le coût augmentera. De même pour le taux de l'emprunt. Pour comparer les offres d'une banque à l'autre, il vous faudra regarder le taux annuel effectif global (TAEG). Ce taux inclut tous les frais liés au prêt (intérêts, frais bancaires, assurance,...). 

En termes de tarifs, l'assurance individuelle peut être plus avantageuse. Comme indiqué plus haut, le tarif est personnalisé. Il faut cependant présenter un contrat individuel avec des garanties équivalentes à celles du contrat groupe

Par exemple, Mme Vallet* emprunte 165 000 euros sur 20 ans. Avec une assurance groupe, le taux d'assurance s'élève à 0,25%, soit une mensualité de 34 euros et un coût total de 8 250 euros. Avec une assurance individuelle le taux sera de 0,18%, avec une mensualité de 24,61 euros, soit un coût total de 5 907 euros. La différence entre les deux contrats avec des garanties équivalentes est de 2 343 euros

*Profil : quotité de 100 %
Née le : 02/02/1990 - Non-fumeuse et sans antécédents médicaux.  
Garanties : Décès, PTIA-IPT-ITT.

Trouvez la meilleure assurance de prêt, c'est facile et gratuit !

Autres actualités