Votre assurance de prêt moins chère

jusqu'à -65% sur votre assurance de prêt(2)
  1. Accueil
  2. Assurance prêt immobilier
  3. Actualités
  4. Assurance emprunteur : stop aux idées reçues sur l'assurance de prêt immobilier

Assurance emprunteur : stop aux idées reçues sur l'assurance de prêt immobilier

Assurance emprunteur : stop aux idées reçues sur l'assurance de prêt immobilier
Assurance emprunteur : stop aux idées reçues sur l'assurance de prêt immobilier

L’assurance de prêt, élément souvent méconnu des emprunteurs, est pourtant exigée par les banques dans la signature d’un emprunt immobilier. Le Conseil constitutionnel est d'ailleurs en train de délibérer sur la suite à donner à l’amendement Bourquin. Celui-ci prévoit d’autoriser tous les emprunteurs à réaliser une délégation d’assurance à chaque date anniversaire du contrat à compter du 1er janvier 2018. Nous vous éclairons sur plusieurs aspects importants de l’assurance de prêt.

L’assurance de crédit immobilier, la seule protection en cas d’aléas de la vie

Non, il ne faut pas regarder uniquement le prix lorsque l’on choisit une assurance pour son emprunt immobilier. Il faut aussi regarder les garanties que propose l'assurance. En effet, il s’agit de la seule protection contre le décès, l’invalidité, l’incapacité temporaire totale de travail.

D’ailleurs, le calcul de la cotisation d’assurance a aussi son importance. Etablie sur le capital restant dû ou sur le montant emprunté, l’emprunteur doit choisir selon sa situation et ses perspectives. Il faut savoir qu’une cotisation établie sur le montant emprunté implique un montant mensuel de cotisation constant. A l’inverse, calculée sur le capital restant dû, la cotisation est élevée en début d’emprunt et diminue au fur et à mesure. A noter que certains contrats d'assurance de groupe peuvent être calculés sur le capital restant dû avec un lissage de la mensualité sur la durée du prêt. Là aussi en fonction de votre situation, cette option n'est pas forcément la meilleure.

Un exemple : si vous ne souhaitez conserver votre bien immobilier que quelques années, il est préférable d’avoir une cotisation calculée sur le montant emprunté.

La quotité, un élément primordial de l’assurance

La quotité, en assurance, est la part du montant emprunté assurée pour chaque emprunteur. Généralement, les banques demandent une couverture à hauteur de 100% du capital emprunté.

Lorsqu’il y a deux personnes qui empruntent (appelées emprunteur et co-emprunteur), les 100% du capital emprunté peuvent être répartis entre chaque emprunteur, c’est-à-dire 50% chacun. Mais il est possible d’aller jusqu’à 200% de couverture.

Ainsi, dans le cas d’un emprunt à 2 où l’un des 2 emprunteurs gagne mieux sa vie que l’autre, il apparait souvent que l’emprunteur avec le plus gros salaire ait une quotité d’assurance plus importante que le co-emprunteur. Bonne idée ? Pas sûr ! Un exemple : un ménage où l’un des conjoints ne travaille pas mais s'occupe du foyer (enfant, tâches ménagères). Que se passerait-il en cas d'invalidité ou de décès de celui-ci ? Les charges du foyer augmenteraient (garde des enfants en périscolaire, vacances, cantine, service à domicile...), voire le conjoint serait contraint de changer d’activité.

Pour ne pas négliger votre protection et celle de vos proches et pour faire les bons choix, nous vous conseillons de comparer les différentes assurances de prêt immobilier

Trouvez la meilleure assurance de prêt

Autres actualités

Chatbot
Besoin d'aide ?

Besoin d'une assurance de prêt au meilleur tarif ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.