Assurance pret immobilier

Comparaison gratuite et sans engagement

  1. Accueil
  2. Assurance pret immobilier
  3. Actualités
  4. Assurance emprunteur : comment choisir ses quotités ?

Assurance emprunteur : comment choisir ses quotités ?

Assurance emprunteur : comment choisir ses quotités ?

Rédigé par Empruntis le 03/12/2018

Garantie indispensable pour le créancier, l’assurance emprunteur est systématiquement demandée lors de la souscription d’un contrat de crédit immobilier. Si l’achat est effectué par plusieurs personnes, il s’agira de bien définir les quotités, afin de déterminer le niveau de couverture de chacun.

Qu’est-ce qu’une quotité d’assurance ?

Également appelée "taux de couverture", la quotité de l’assurance emprunteur correspond à la part du capital garanti par l’assureur en cas de décès ou d’invalidité de l’un des co-emprunteurs. Elle s’assimile donc au niveau de couverture de chacun. En cas de survenance d’un risque assuré (invalidité, ITT, etc.), l'assurance emprunteur prendra en charge le remboursement du crédit à hauteur de la quotité du souscripteur concerné. 

Répartir les quotités en fonction des revenus des co-emprunteurs

Le pourcentage supporté par les deux emprunteurs ne peut bien évidemment pas être inférieur à 100% du capital emprunté. Il est néanmoins possible d’ajuster la part prise en charge en fonction des revenus. Il s’agira dès lors de déterminer l’apport réel de chacun des co-titulaires aux ressources globales du ménage. Si le revenu mensuel de Monsieur s’élève à 3 000€ et celui de sa partenaire à 2 000€, on peut par exemple avoir des quotités respectives de 60% et 40%.

Bien entendu, pour bien définir ses quotités, il est essentiel de faire preuve de la plus grande des prévoyances et d’anticiper l’évolution future du ménage. Si l’un des partenaires devait disparaître, les charges à supporter ne seraient pas les mêmes pour un couple ou un foyer de 3 enfants. 

Quotités 100/100 

Il est également possible d'envisager que chaque emprunteur opte pour une quotité à 100%. Chacun d’entre eux paye alors une cotisation correspondant à la totalité de la couverture. Si un malheur devait arriver, l’intégralité du crédit serait prise en charge par l’assureur. Aucune échéance ne devra plus être remboursée par l’autre co-emprunteur. Le recours à un courtier en assurance de prêt permet de mieux appréhender cette problématique, mais aussi d’obtenir les meilleures garanties au meilleur prix en faisant jouer la concurrence entre assureurs.

Trouvez la meilleure assurance de prêt, c'est facile et gratuit !

Autres actualités