Assurance pret immobilier

Comparaison gratuite et sans engagement

  1. Accueil
  2. Assurance pret immobilier
  3. Actualités
  4. Assurance emprunteur : ces 4 facteurs santé entraînent une surprime

Assurance emprunteur : ces 4 facteurs santé entraînent une surprime

Assurance emprunteur : ces 4 facteurs santé entraînent une surprime

Rédigé par Empruntis le 18/09/2018

Au moment de souscrire à une assurance emprunteur, votre état de santé entre en compte. En effet, la garantie de l’assurance peut être refusée dans certains cas, lorsque vous présentez un risque aggravé pour l’assureur. A minima, le prix peut par ailleurs être majoré pour couvrir le risque. Démonstration avec 4 situations de santé qui peuvent conduire à une surprime de votre assurance emprunteur.

 1. Être fumeur

Vous fumez ? Attendez-vous à une surprime sur votre assurance de prêt. En effet, le tabagisme représente un risque aggravé car cela augmente les risques de maladies. Pour être considéré comme un non-fumeur, il ne faut pas avoir fumé pendant 24 mois. Que vous fumiez peu ou beaucoup de cigarettes ne changera pas le risque selon l’assureur. Soyez honnête lors de votre déclaration, la loi vous y oblige et en cas de sinistre lié à votre tabagisme, l’assureur pourra annuler le contrat de manière unilatérale.

 2. Être en surpoids

Cela sera défini par votre Indice de Masse Corporelle (IMC). Plus il sera éloigné de ce que la médecine considère comme un corps en bonne santé, plus la surprime sera élevée. Dans le cas où le surpoids entraîne un refus pur et simple de l’assurance de prêt, vous pouvez contacter des organismes spécialisés qui assurent les personnes même en cas de poids très élevé par rapport à la norme.

 3. Souffrir d’une affection particulière

Les maladies chroniques, les affections de longue durée et certaines pathologies spécifiques sont considérées comme des risques aggravés justifiant une surprime pour l’assurance prêt immobilier. Chaque cas est un cas particulier, vous en saurez plus après avoir rempli un questionnaire médical. Si la situation ne s’avère pas être à votre avantage, vous pouvez faire appel à une délégation d’assurance de prêt et ainsi faire fonctionner la concurrence.

 4. Présenter des antécédents médicaux ou chirurgicaux

Dans le cas d’antécédents familiaux, d’actes chirurgicaux importants ou répétés et de maladies graves, votre emprunteur doit être informé. Chaque organisme appliquera une majoration selon ses propres grilles tarifaires. Pensez à faire appel au droit à l’oubli. Si vous avez déclaré un cancer avant 18 sans rechute depuis 5 ans ou si vous avez déclaré un cancer après 18 ans sans rechute pendant 10 ans, alors vous n’êtes pas obligé de le signaler.

Trouvez la meilleure assurance de prêt, c'est facile et gratuit !

Autres actualités