Votre assurance de prêt moins chère

jusqu'à -65% sur votre assurance de prêt**
  1. Accueil
  2. Assurance pret immobilier
  3. Actualités
  4. Assurance de prêt : l’indemnisation est le premier motif de réclamation

Assurance de prêt : l’indemnisation est le premier motif de réclamation

Assurance de prêt : l’indemnisation est le premier motif de réclamation
Assurance de prêt : l’indemnisation est le premier motif de réclamation

Avec 31% des ménages français détenteurs d’un prêt à l’habitat en 2020 d’après la Fédération bancaire française, le marché de l’assurance emprunteur se porte bien : il pèse 7 milliards d’euros selon la Fédération française de l’assurance. Mais le fonctionnement de l’assurance emprunteur suscite parfois des incompréhensions et des crispations en cas de refus d’indemnisation, comme le souligne le dernier rapport du Comité consultatif du secteur financier (CCSF). 

La difficile compréhension des contrats d’assurance emprunteur

C’est un chiffre rond : 60% des réclamations auprès des médiateurs et associations de consommateurs portent sur les problématiques liées aux conditions d’indemnisation et aux exclusions des contrats d’assurance de prêt. Le refus d’indemnisation totale ou partielle en cas d’incapacité de travail ou d’invalidité fait particulièrement l’objet de recours à la médiation. Il est souvent le fruit d’une mauvaise compréhension des contrats d’assurance de prêt et des conditions particulières qui s’y rattachent, mais aussi de garanties qui ne couvrent pas suffisamment les accidents de la vie.

Les modalités de tarifications sont aussi une source de désaccord entre emprunteur et assureur. En effet, selon les caractéristiques du prêt (capital initial ou capital restant dû), la prime d’assurance de prêt peut être calculée à taux constant ou à taux variable selon que le consommateur conserve son prêt jusqu’à son terme ou qu’il le rembourse par anticipation. Ces subtilités rendent difficile la lecture des tarifs et la comparaison d’assurances de prêt immo entre banques et assureurs. 

Le rôle du courtier en assurance de prêt

Pour y voir plus clair et éviter les mauvaises surprises, il est conseillé de se faire accompagner par un courtier spécialisé dans l’assurance de prêt. Ces experts offrent une lecture avisée des contrats d’assurance dont les termes souvent techniques échappent à la compréhension du grand public. Non seulement, leurs conseils vont permettre de réaliser jusqu’à 65% d’économies sur le coût global de l’assurance prêt, mais surtout, ils assurent à leurs clients les garanties adaptées à chaque profil d’emprunteur.

Il est possible de faire appel à un courtier à différents moments :

Trouvez la meilleure assurance de prêt