- Publicité -


Accueil > Pret immobilier > Investissement locatif > Le dispositif Borloo ancien

Le dispositif Borloo ancien

Borloo - investissement locatif avec la loi Borloo

Pour aider les ménages à faibles revenus à trouver un logement, l'Etat propose une déduction fiscale de 30 à 70% aux propriétaires louant leur bien à des personnes sous un certain plafond de revenus.

Ce dispositif défiscalisant s'appelle le « Borloo ancien » du nom de l'ancien ministre du Logement. Vous le trouverez aussi sous le nom de « conventionnement Anah » puisqu'il faut signer une convention avec l'Agence nationale de l'habitat (Anah) pour pouvoir en bénéficier.

Les déductions fiscales obtenues varient en fonction du loyer que vous allez appliquer et des revenus de vos locataires. L'Anah distingue en effet trois types de loyer : intermédiaire, social et très social. Le premier donne droit à une déduction fiscale de 30% des revenus du loyer et les deux derniers à 60%.

Vous pouvez aussi choisir de louer votre bien à un organisme qui se chargera de le sous louer à des personnes défavorisées. On parle alors de dispositif « Louez solidaire » à Paris ou « Solibail » dans le reste de la France. Le niveau de défiscalisation s'élèvera alors à 70% quel que soit le type de loyer choisi. Pour en savoir plus, consultez la page dédiée du Ministère du Logement.

Le bien

Vous pouvez aussi bien choisir de louer un bien neuf qu'un bien ancien tant qu'il sert de résidence principale pour le locataire.

En ce qui concerne les critères de mise en location, il devra être loué non meublé sauf si vous le sous-louez en Solibail où le bien peut être éventuellement meublé.

bon à savoirL'Anah peut aussi vous octroyer une subvention et une prime pour vous aider à financer les travaux d'amélioration du logement loué. Dans ce cas, vous aurez à signer une convention avec travaux et le bien doit avoir été achevé il y a plus de 15 ans.


Le locataire

Pour que vous puissiez bénéficier du dispositif, votre locataire doit répondre à certaines conditions. Avant toute chose, il ne peut pas s'agir de l'un de vos proches : ascendants, descendants, conjoint, concubin, etc.

bon à savoir Dans le cas d'un loyer très social, c'est la préfecture qui choisira pour vous le locataire.

Votre locataire ne devra aussi pas dépasser un certain plafond de ressource calculé à partir de son revenu fiscal d'il y a deux ans. Voici ceux en vigueur pour l'année 2015 :

Plafonds de revenus du locataire pour le loyer intermédiaire :

Composition du ménage du locataire Zone A - A bis (€) Zone B1 (€) Zone B2 (€) Zone C (€)
Personne seule 36 831 36 831 30 019 27 017
Couple 55 045 55 045 40 089 36 079
Personne seule ou couple ayant 1 personne à charge(1) 72 159 72 159 48 210 43 389
Personne seule ou couple ayant 2 personnes à charge 86 152 79 257 58 200 52 380
Personne seule ou couple ayant 3 personnes à charge 102 503 93 826 68 465 61 619
Personne seule ou couple ayant 4 personnes à charge 115 344 115 344 77 160 69 443
Personne à charge supplémentaire + 12 851 + 11 764 + 8 608 + 7 746

Plafond de revenus du locataire pour une convention à loyer social :

Composition du ménage locataire Paris et communes limitrophes (€) île-de-France hors Paris et communes limitrophes (€) Autres régions (€)
Personne seule 23 127 23 127 20 107
2 personnes ne comportant aucune personne à charge(1), à l'exclusion des jeunes ménages(2) 34 565 34 565 26 851
3 personnes - ou personne seule avec une personne à charge - ou jeune ménage sans personne à charge 45 311 41 550 32 291
4 personnes - ou personne seule avec 2 personnes à charge 54 098 49 769 38 982
5 personnes - ou personne seule avec 3 personnes à charge 64 365 58 917 45 858
6 personnes - ou personne seule avec 4 personnes à charge 72 429 66 300 51 682
Personne à charge supplémentaire + 8 070 + 7 388 + 5 765

Plafond de revenus du locataire pour une convention à loyer très social :

Composition du ménage locataire Paris et communes limitrophes (€) île-de-France hors Paris et communes limitrophes (€) Autres régions (€)
Personne seule 12 722 12 722 12 722
2 personnes ne comportant aucune personne à charge(1), à l'exclusion des jeunes ménages(2) 20 740 20 740 16 112
3 personnes - ou personne seule avec une personne à charge - ou jeune ménage sans personne à charge 27 186 24 929 19 374
4 personnes - ou personne seule avec 2 personnes à charge 29 757 27 373 21 558
5 personnes - ou personne seule avec 3 personnes à charge 35 399 32 407 25 223
6 personnes - ou personne seule avec 4 personnes à charge 39 836 36 466 28 425
Personne à charge supplémentaire + 4 438 + 4 062 + 3 170

Les conditions de location

Vous vous engagez à louer le bien au minimum 6 ans. Une période qui s'élève à 9 ans si vous signez une convention avec travaux d'amélioration.

Vous devrez alors respecter un certain plafond de loyer revu chaque année au 1er janvier :

Plafonds de loyers applicables en 2015 en euros et par m²
Zone A bis - A* Zone B1 - B2* Zone C*
Loyer "intermédiaire" 16,72 - 12,42 10 - 8,69 8,69
Loyer "social" 6,58 5,99 5,37
Loyer "très social" 6,22 5,82 5,18

* Pour connaître la zone dans laquelle se trouve votre commune, consultez la page dédiée du ministère du Logement*

Le calcul de la déduction

La déduction fiscale porte sur les loyers que vous toucherez pendant votre période de location. S'ils s'élèvent par exemple à 13000 € par an, vous ne serez prélevés auprès des impôts que sur une base :

  • de 9 100€ pour un loyer intermédiaire (13 000€ - 30%X13 000)
  • de 5 200€ pour un loyer social ou très social (13 000€ - 60%X 13 000)
  • de 3 900€ pour un solibail (13 000 - 70% X 13 000).
bon à savoir Le dispositif Borloo vous inscrit automatiquement dans le régime d'imposition réel. Pour en savoir plus sur ce mode d'imposition, consultez notre guide sur la fiscalité d'un investissement locatif.

Comparaison crédit immobilier

Empruntis.com est noté 8.8/10 selon 1433 avis clients Trustpilot

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Facebook Twitter Google+ Newsletter Application iPhone