- Publicité -


Accueil > Pret immobilier > Actualites > Immobilier neuf : et c'est reparti ?

Immobilier neuf : et c'est reparti ?

122 781 biens neufs se sont vendus en 2015. Soit une amélioration de 13,6% en un an. Voilà les derniers chiffres de la fédération de promoteurs immobiliers (FPI) communiqués en fin de semaine dernière.

Si on peut se réjouir de ces chiffres positifs, la fédération met en garde sur deux points : d’abord ces résultats sont essentiellement portés par l’investissement locatif, ensuite ce regain d’attrait pour l'immobilier neuf conduit à une hausse des prix dans le neuf.

Les ventes du neuf essentiellement portées par l’investissement locatif

Entrée en vigueur en septembre 2014, le dispositif de la loi Pinel a rencontré son public : le nombre de ménages investissant dans la pierre a grimpé de 43,8% en un an relève la FPI. « L’attrait des investisseurs pour la pierre se confirme avec des ventes trimestrielles comprises entre 11 000 et 14 000 contre 6 000 à 8000 ventes avant le lancement du Pinel. Ces chiffres montrent que le dispositif actuel répond aux attentes. », note ainsi la fédération dans son dernier communiqué.

Alors pourquoi se plaindre de ces bons chiffres ? Parce qu’avec le succès de la loi Pinel, le neuf séduit désormais davantage les investisseurs, c’est-à-dire ceux qui achètent un bien pour le mettre en location que les accédants, ceux qui achètent un bien pour y habiter.

Le nouveau Prêt à Taux Zéro entré en vigueur en janvier 2016 vise justement à rééquilibrer ce phénomène. Nous verrons s’il remplit sa mission dans quelques mois. Pour le moment, au 4ème trimestre 2015, les ventes aux investisseurs représentaient 53% des ventes « alors que les ventes en accession ont été dans l’attente du nouveau PTZ entré en vigueur au 1er janvier 2016 », précise toujours dans son communiqué la FPI.

Hausse des prix dans le neuf

Comme souvent, lorsque la demande augmente, l’offre se réduit et les prix augmentent. C’est exactement ce qui se passe aujourd’hui sur le marché du neuf « Bien qu’en progression, l’offre nouvelle de logements ne se développe pas au rythme de la demande », souligne la FPI. Conséquence ? « Une légère hausse des prix, aussi bien en région parisienne (+2,1%) qu’en province (+0,17%).

Que faire ?

Comment soutenir ce regain d’intérêt des acheteurs pour le neuf tout en évitant la remontée des prix ? Pour la Fédération des Promoteurs Immobiliers, le gouvernement doit tout à la fois maintenir ses dispositifs et prendre des mesures pour simplifier les procédures de mise en chantier : « libérer des terrains constructibles à la vente, délivrer des autorisations de construire plus rapidement, lutter contre les recours abusifs, alléger normes et réglementations, stabiliser le cadre juridique et fiscal… ». Plus facile à dire qu’à faire ?

© Empruntis.com (le 22 Février 2016)

Comparaison crédit immobilier

Vous êtes à la recherche d'un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les propositions de financement de nos partenaires¹.

Comparez les offres de financement

Empruntis.com est noté 8.9/10 selon 1067 avis clients Trustpilot

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Facebook Twitter Google+ Newsletter Application iPhone