0 826 10 24 25ACCEONOS AGENCES|ESPACE PRESSE|MON ESPACE CLIENT
Faites le tour des banques en quelques clics avec
Empruntis.com comparateur de crédits et d'assurances.
Accueil > Epargne > Actualités > Livret A : une baisse historique à compter du 1er août

Livret A : une baisse historique à compter du 1er août

(23/07/2015)

Le ministère de l’Economie et des Finances l’a annoncé ce lundi 20 juillet : le taux du Livret A va passer à 0,75%. Il franchit ainsi pour la première fois la barre symbolique du 1%. Un pourcentage historiquement bas qui s’explique par la faible inflation (0,3%). Le taux du Livret A est en effet calculé à partir du niveau de l’inflation (hors tabac) majoré de 0,25 point. Il aurait même dû descendre à 0,50% si cette formule avait été suivie formellement. Une diminution trop importante qu’a décidé de nuancer la Banque de France.

Un impact limité

Une nouvelle qui va impacter les quelque 60 millions de détenteurs de Livret A. Cependant, la perte pour les épargnants reste limitée : sur un livret moyen d’environ 4 000 euros ils gagneront 30 euros par an au lieu de 40 euros, soit un déficit de 10 euros sur l’année. Pour ceux ayant atteint le montant plafond de 22 950 euros, le manque à gagner sera de 60 euros par an.

Une volonté de pousser les logements sociaux

Cette baisse va permettre à la Caisse des dépôts, en charge des encours du Livret A, d'octroyer des crédits moins coûteux aux organismes HLM. Ces derniers se financent en effet notamment grâce aux placements des Français sur leur Livret A. Le maintien artificiel du taux du Livret A en 2014 a représenté une perte de construction égale à 5 000 logements sociaux, a indiqué Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France.

Désintérêt des Français pour le Livret A

Depuis le début de l’année, le Livret A a connu une décollecte de 2,32 milliards d’euros à cause de sa rémunération qui ne cesse de diminuer. Ses épargnants ont donc préféré trouver des alternatives à ce placement. Une augmentation de l’encours de l’assurance vie de 10,7 milliards d’euros indique la nouvelle tendance des placements : le long terme. Autre possibilité, les Français risquent de ne plus épargner mais de garder sur leur compte courant leurs économies. Loin de déplaire au gouvernement, cette conséquence pourrait même favoriser marginalement la croissance.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
Trouvez la solution d'épargne qui vous convient le mieux.
Découvrez les solutions d'epargne

- Publicité -

Comparateur epargne, assurance-vie et defiscalisation

Un crédit vous engage et doit etre remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

PANORANET est immatriculée au registre de l'ORIAS en tant que Courtier d'assurance ou de réassurance (COA), Courtier en opérations de banque et en services de paiement (COBSP), Mandataire non exclusif en opérations de banque et en services de paiement (MOBSP), Mandataire d'assurance (MA) et Mandataire d'intermédiaire en assurance(MIA) sous le numéro 10 054 038 (site : www.orias.fr) et soumise au contrôle de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR - site : www.acpr.banque-france.fr), 61 rue Taitbout - 75436 Paris Cedex 09 - Tel : +33 1 49 95 40 00 - Fax : +33 1 49 95 40 48 - Email : bibli@acpr.banque-france.fr.
Voir nos partenaires crédits consommation, partenaires crédits immobiliers, partenaires rachats de crédits.
Consulter les mentions légales - Fonctionnement du service de comparaison - Contact.