- Publicité -


La loi MURCEF et l'assurance de prêt immobilier

La loi sur les Mesures Urgentes de Réformes à Caractère Economique et Financier (MURCEF)

La loi MURCEF du 11 décembre 2001 ou la loi sur les Mesures Urgentes de Réformes à Caractère Economique et Financier encadre les marchés publics et améliore les relations entre les clients et les banques. Elle pose la base de la délégation d'assurance de prêt en interdisant les ventes liées. Une vente liée est une opération qui consiste à vendre un prêt immobilier associé à une assurance de prêt immobilier sans que le consommateur ait le choix de son assurance. Il s'agit d'un contrat d'assurance groupe imposé par la banque au moment de la souscription du prêt immobilier.

L'assurance de prêt immobilier est essentielle pour l'emprunteur qui est assuré contre les risques de la vie (accident, décès, maladie, etc). En cas de sinistre, celle-ci intervient pour rembourser les échéances de votre prêt (accident, maladie) ou le capital restant dû (décès). A tout moment, l'emprunteur est assuré et ses héritiers n'auront pas à rembourser le prêt ou vendre le bien en cas de décès, d'invalidité ou d'incapacité de travail. Cependant, l'assurance de prêt représente un coût important sur toute la durée du prêt. Pour cette raison, d'autres lois ont été promulguées depuis la loi MURCEF : la loi Chatel, la loi Lagarde et la loi Hamon pour aller plus loin pour les droits des emprunteurs.

Comparateur assurance pret immobilier

Les autres lois qui régissent l'assurance de prêt immobilier

La loi Hamon pour changer d'assurance de prêt immobilier la première année

Dernière en date, la loi consommation également appelée loi Hamon a été adoptée en février 2014. La loi Hamon est appliquée depuis le 1er janvier 2015. Elle rend possible la résiliation de tout contrat d'assurance de prêt immobilier lors des 12 premiers mois. Avec la loi Hamon, l'emprunteur peut changer d'assurance de crédit sous condition d'équivalence de garantie. Une avancée considérable pour le pouvoir d'achat des Français. En effet, après les intérêts, l'assurance de prêt est le deuxième coût le plus important d'un achat immobilier.

La loi Lagarde et le principe de délégation d'assurance de prêt

La loi Lagarde du 1er juillet 2010 réforme le crédit à la consommation et l'assurance de prêt immobilier. L'objectif de la loi Lagarde est que l'emprunteur puisse avoir le choix de son assurance de crédit. Elle encadre donc la délégation d'assurance de prêt immobilier. Lors de votre recherche de financement pour votre achat immobilier, vous pouvez ou souscrire l'assurance groupe proposée par votre banque ou choisir une assurance individuelle auprès d'un autre assureur.

La loi Chatel, la possibilité de changer d'assurance emprunteur chaque année

La loi Chatel du 3 janvier 2008 vise à développer la concurrence au service du pouvoir d'achat des consommateurs. Elle concerne les secteurs de la téléphonie, des banques et des assurances. Sauf clause contraire dans le contrat d'assurance de prêt immobilier, l'emprunteur peut choisir une autre assurance que celle de sa banque. Il a également la possibilité de changer d'assurance chaque année en avisant son assureur deux mois avant la date d'anniversaire. Notez qu'un arrêt de la Cour de Cassation de Bordeaux du 9 mars 2016 a modifié la donne. Il n'est plus possible de changer d'assurance annuellement. Il est donc essentiel de profiter du cadre de la loi Hamon et comparer les offres d'assurance de prêt la première année de souscription.

Loi Hamon - Infographie

Comparateur assurance pret immobilier

La loi Hamon

Loi MURCEF

Loi Chatel

Loi Lagarde

Empruntis.com est noté 8.8/10 selon 1206 avis clients Trustpilot
Facebook Twitter Google+ Newsletter Application iPhone